La faim des vipères

Publié le 4 Août 2009

 

Au fin fond champ
verdoyant
d'ombre en ramure
les fleurs s'éclosent 


Mitan de tourments
de vies en lambeaux
poids tristes
et sanglots

plus profond que les mers


Des larmes
inonde les paupières
évoquent l'ivresse


J'entrevois
âmes meurtries calcinées
dans un miroir cassé
d'un lendemain sans fin


Extrait de : Le soleil darde ses premiers rayons
Page Culture Radio Signal FM . 

Thélyson Orélien
_______________________________________________________



J'entendis des cris
des voix
cent voix
voir ces voies sans voix
cent voies enlacées
qui au fond de moi
telle une fumée
dessinent la faim des vipères

Extrait de : Ancre des dattes (Collectif, Poésie/Nouvelle) 

Les Editions Page Ailée. Port-au-Prince Haïti

Thélyson Orélien. 

Rédigé par Parole en Archipel

Repost 0