Film : René Depestre, chronique d'un animal marin

Publié le 18 Septembre 2009

En 1804, Haïti fut la première colonie noire à gagner son indépendance. En 2004, de son bourg d'exil et d'adoption, au pied des Corbières, le poète écrivain René Depestre s'interroge sur le destin tragique de son île natale, sur son oeuvre et sur sa propre traversée du siècle… Il a côtoyé bien des acteurs de la vie politique et littéraire : Breton, Eluard, Neruda, Aragon, Che Guevara, Fidel Castro, Mao, Hô Chi Min... Sa parole de conteur est forte, magique, solaire... Au soir de sa vie, il reste un témoin fervent, toujours mobilisé et d'une rare lucidité.

L'écriture de René Depestre, vibrante et généreuse, est inséparable de l'action. Alors qu'il est encore étudiant en Haïti, il fonde le journal La Ruche, ouvertement antigouvernemental et anticolonialiste. Toute sa vie est un engagement dans la littérature et la politique. Elle est ce "souci d'inonder toutes les rives". Son travail littéraire traduit son engagement permanent et exprime une force affirmative, pleine de fougue et de sensualité.

René Depestre évoque dans le film qui lui est consacré les paysages et souvenirs de son île natale et des pays qui l'ont accueilli en exil. Il revient sur les personnages politiques et littéraires qu'il a croisés au gré de ses errances et au côté desquels il a lutté pour la liberté,
Aimé Césaire, Pablo Neruda, Che Guevara, Eluard, Aragon…
Patrick Cazals filme à cœur ouvert l'écrivain poète, témoin lucide et mobilisé de ce siècle.


Réalisation : Patrick Cazals
Scénario : Patrick Cazals
Image : Jacques Malnou
Son : Estève Ustache, Philippe Lignières
Montage : Marie-Agnès Blum
France / 2004 / 63'/ Vidéo Béta / Tourné à Haïti

Un film à voir et  revoir dans les salles de Cinéma de l'Institut Français d'Haiti et à l'Alliance Française des Gonaïves.

* Voir la Biographie de René Depestre:
link
*

Rédigé par Parole en Archipel

Repost 0