Bob Dylan est-il un poète ?

Publié le 10 Octobre 2012

http://www.vinylemag.com/wp-content/uploads//2012/07/bob2.jpg
                                                                                                                                                          © vinyleMag
http://classiques.uqac.ca/inter/medias/2011_01_31_Camus/Le_magazine_litteraire.jpg
BRÈVE
 
Je me considère d’abord comme un poète, ensuite comme un musicien.
Je vis comme un poète et je mourrai comme un poète.- Bob Dylan
 
Bob Dylan est-il un poète ? La question mobilise et divise les fans du chanteur depuis ses premiers disques. Pour célébrer les soixante-dix ans du musicien, l’université de Bristol a convié plusieurs universitaires anglais à venir commenter les textes et la carrière de Bob Dylan.
 
En intitulant son colloque «Les sept âges de Bob Dylan», l’université de Bristol ne se réfère pas seulement aux 70 printemps du chanteur, mais reprend aussi l’idée développée par Todd Haynes dans son film I’m Not There. Dans cette biographie atypique sur la rock-star, six acteurs différents incarnaient Bob Dylan, en référence aux différentes étapes de sa carrière. En effet, Dylan n’a jamais été là où son public l’attend. Il continue de chanter sur des airs folks, mais déjà son quatrième album, paru en 1964, s’intitule Another Side of Bob Dylan littéralement : «un autre côté de Bob Dylan». Disque sur lequel il avoue son inquiétude de «devenir mon propre ennemi/Dans les moments où je prêche».
 
La capacité de Dylan – dont le nom de scène vient du poète gallois Dylan Thomas – à sans cesse se remettre en cause a grandement contribué à la reconnaissance artistique de ce chanteur animé par une quête de vérité personnelle plutôt que par le désir de plaire au plus grand nombre. Peut-on pour autant ériger en poète l’auteur de «Like A Rolling Stone» ou «Visions of Johanna» ? Danny Karlin, professeur de littérature à l’université de Bristol et grand spécialiste de l’œuvre de Robert Browning, a soutenu que non. Si les textes de Dylan avaient été publiés en recueil plutôt que chantés, «personne n’y aurait prêter la moindre attention», a-t-il avancé en rappelant que le chanteur était avant tout «un barde» et que ses créations étaient conçues pour être entendues plus que pour être lues. Une affirmation qui n’a pas empêché certains intervenants d’analyser les textes de Dylan comme s’il s’agissait d’authentiques poèmes.
 

''L'autobiographie de Bob Dylan nous permet de découvrir un auteur maîtrisant parfaitement son art d'écrire''.- L'Express, rentrée littéraire 2010

       

Rédigé par Parole en Archipel par Thélyson Orélien

Repost 0