Emmanuel Vilsaint au Salon du livre de Pointe-à-Pitre

Publié le 15 Octobre 2012

35659_410324386251_6212301_n.jpg © Photo Mariam Waly - Emmanuel Vilsaint jouant une de ses pièces à Paris
 
Le dramaturge, poète et comédien Emmanuel Vilsaint, figure parmi les invités d’honneur de la 17e édition du Salon du livre de Pointe-à-Pitre qui se déroule cette année, du mercredi 17 au samedi 20 octobre autour du thème «Mon livre…Mes lectures». Dans le cadre de ce Salon du livre, l’Association Textes En Paroles et Écritures d’îles en partenariat avec la Ville de Pointe-à-Pitre procéderont à la 1ère mise en espace de « Maudit cas de Jacques ou Le Journal d'une putain violée » (mention Spéciale du Concours des Auteurs Dramatiques Caraïbéens) pièce de théatre tant attendue d’Emmanuel Vilsaint, accompagné du saxophoniste Jocelyn Menard.
 
« Haïti, 6 mois après le meurtrier séisme survenu le 12 Janvier 2011, Jacques, un jeune étudiant haïtien pour survenir à ses besoins de base décide de se prostituer. Pour faire, il se travestit et se donne à des hommes. Sur les trottoirs de Port-au-Prince, les choses se compliquent, quand il se fera violer par son propre maquereau qui est un fervent allié du pouvoir en place. Pour se faire justice, il ne peut qu'écrire et laisser un journal derrière lui en guise de témoignage. Entre la raison du plus fort et les malheurs de ce métier vilain, arrivera-t-il à sauver sa vraie identité ? »
 
Tout au long du salon, lectures en dérive dans les rues de Pointe-à-Pitre et des Abymes : au détour des abris bus, pour découvrir des extraits au rabais. L'écrivaine Gisèle Pineau est la marraine de cette édition. Elle abordera un travail d’écriture en ce qui concerne des faits de société, autour de ses œuvres C’est la règle (édition Thierry Magnier), Case Mensonge (édition Bayard Jeunesse) et l’Odyssée d’Alizée (édition Thierry Magnier).
 
268372_10150227391289501_153443_n.jpgLes portes du Pavillon de la ville, du Centre Rémy Nainsouta, de la médiathèque Achille René Boisneuf en passant par « La bibliothèque idéale » du centre culturel Rémy Nainsouta et les rues de La Pwent seront librement ouvertes de 9h00 à 20h00. Au programme : rencontres avec des écrivains, expositions, séances de signatures, lectures de textes, mises en espace de pièces de théâtre inédites, causeries avec des écrivains, bar à écoute, happening, spectacles etc.        
 
Le salon sera aussi l’occasion pour les lecteurs de rencontrer de nombreux auteurs : Benzo, Max Jeanne, Alain Agat, Georges Brédent, Alain Mabiala, Bernard Joureau, Henri Maurinier, Gilbert Laumord, Marielle Plaisir, Sandrine Benjamin, Emmanuel Vilsaint, Christina Benjamin, M’Bitako, Djibril Succab, Jean-Max Gatibelza… Des extraits du roman Le soleil pleurait de l'écrivain Ernest Pépin (édition Vents d’ailleurs) seront lus par des comédiens. Timothy Williams, fera découvrir son roman policier Un Autre Soleil (édition Rivage/Noirs), thriller sociologique haletant qui plonge le lecteur dans la Guadeloupe des années 80.
 
Emmanuel Vilsaint est membre de la rédaction de la revue Parole En Archipel. Il est né à Port-au-Prince, en Haïti, et mène depuis 2003 un parcours autour de la poésie, du cinéma et du théâtre en tant que comédien, poète et acteur de cinéma. Après des études de langues, littératures et civilisations étrangères à l’Université Paris XIII, il a été admis au Conservatoire d’art dramatique Erik Satie du 7ème arrondissement de Paris. Il écrit en créole, espagnol et français. Emmanuel Vilsaint dit Veguy a créé en 2009, en collaboration avec David Mezy, la compagnie Comédiens & Plus qui propose une alliance entre les formes théâtrales traditionnelles et contemporaines. Aujourd’hui, il continue à écrire tout en restant fidèle aux planches. Son premier recueil de poèmes «Lonbray pou lanmò» publié en Octobre 2010 aux éditions Anibwe de Paris.
 
 
Thélyson Orélien.-
   

Rédigé par Parole en Archipel par Thélyson Orélien

Repost 0