La poésie pour replacer Jérémie sur la carte culturelle et touristique

Publié le 11 Octobre 2011

A l'initiative du centre culturel Jean-François Brierre, la poésie va couler pendant quatre jours dans la Grand'Anse lors du 1er festival national de poésie. Jérémie, la ville des poètes, joue grand jeu en sortant sa carte culturelle pour allécher le touriste local, le temps d'un week-end prometteur.


http://www.lenouvelliste.com/images/nouvelliste/2009-03-10/dsc_0198.jpgHaïti: Jérémie, la ville des poètes, accueille du 14 au 17 octobre 2011 le festival national de poésie. « Ce festival est conçu en vue de créer un lieu de rencontre où tous les poètes du pays peuvent poser ensemble les problèmes de la poésie, échanger leurs expériences et communiquer aux jeunes leur passion et leur savoir-faire », a déclaré le président du centre culturel Jean-François Brierre, le docteur en droit Jean Guy-Marie Louis.


« Le choix de Jérémie permettra aussi de remettre cette ville sur la carte culturelle du pays en misant sur ce qui a toujours fait sa force : la poésie », a souligné le natif de Jérémie. Ainsi, la Cité des poètes veut perpétuer sa légende et contribuer au développement économique, social et culturel de la Grand'Anse.

« Le choix de la ville de Jérémie pour la tenue de la première édition dudit festival n'est pas le fait du hasard, c'est un témoignage de reconnaissance envers cette ville qui a donné naissance à tant de grands poètes comme Etzer Vilaire, Edmond Laforest, Jean-François Brièrre, Emile Roumer, Regnor C. Bernard, les frères Philoctète, et plus près de nous, Josaphat Large, Claude Pierre, Syto Cavé, Clotaire Saint-Natus, pour ne citer que ceux-là », a vanté le président du centre culturel Jean-François Brierre, qui est aussi le recteur de l'Université Anacaona de Port-au-Prince.

Ranimer la flamme poétique dans la Grand'Anse

Organisé en partenariat avec le foyer culturel de Jérémie, l'Alliance française, l'école supérieure catholique de droit, la mairie de Jérémie, la mairie des Abricots, la Bibliothèque nationale d'Haïti, Communications Plus et l'Institut français d'Haïti, ce festival, dont le partenariat se limite à un appui logistique et technique, se donne des objectifs nationaux et régionaux. 

Sur le plan national, les enjeux du centre culturel Jean-François Brierre sont définis : réaliser des assises de la poésie ; créer l'Association nationale des poètes ; créer le Prix national de la poésie ; organiser un atelier national sur la problématique de la poésie en Haïti ; lancer un mouvement de solidarité nationale entre les poètes en vue de renforcer la qualité des oeuvres poétiques.

Sur le plan régional, le centre culturel Jean-François Brierre veut ranimer la flamme poétique dans la Grand'Anse : on relancera la vie culturelle à Jérémie; on stimulera l'intérêt des jeunes Jérémiens et Grand'Anselais pour la production littéraire et artistique et particulièrement pour la poésie ; on formera une centaine de jeunes de la ville en technique d'écriture poétique, romanesque et théâtrale.

On s'attend à ce que la poésie, longtemps endormie dans la Cité des poètes, se réveille ; parallèlement à ces activités culturelles, ceux qui ont investi dans l'hôtellerie devront s'attendre à une politique de soutien pour appuyer leurs efforts. Beaucoup de gens de lettres vont visiter ces lieux, une occasion de produire des textes sur ces sites à mettre en valeur pour un réel développement de l'écotourisme dans la Grand'Anse. « Nous souhaitons que ce festival servira de prétexte pour mettre en valeur les sites et les parcs naturels de cette si belle région -, ce qui contribuerait à encourager la participation des Jérémiens et des Grand'Anselais au développement intégré de leur région », a dit le Dr Louis.

Un week-end-end prometteur

Tout un ensemble d'activités est prévu durant ce grand week-end de poésie : lecture de textes poétiques par leurs auteurs; montage de textes (accompagnement Boulot Valcourt, Wooly Saint-Louis, Alan Cavé); vente signature des oeuvres poétiques et autres (romans, essais, etc) ; exposition de recueils de poèmes des poètes jérémiens et ceux de leurs collègues qui participent au festival; exposition d'ouvrages d'auteurs jérémiens sur jérémie et sur d'autres sujets; exposition de peinture de peintres Jérémiens et grand'Anselais ; conférences-débats; ateliers d'écriture poétique, romanesque et théâtrale.

Pour stimuler et raviver le feu de la poésie dans la cité, sont prévues des rencontres des jeunes avec les poètes dans quatre sites simultanément. On dira des poèmes à la corde; la poésie sera présente sur les ondes de toutes les stations de radio de Jérémie, qui transmettront en direct ces événements.

On partira en excursion aux Abricots qui, selon la légende, est le paradis des Indiens. L'écrivain Jean-Claude Fignolé, le maire de cette commune, accueillera les poètes. Pour trouver quelques résonances poétiques dans les lieux mêmes, Anaïse Chavenet deCommunication Plus nous fera visiter l'Habitation Madhère(non loin de Jérémie où naquit Alexandre Dumas (l'auteur des trois Mousquetaires et de "Le Conte de Monte Cristo"). Sur ce site sera construit un Village Culturel. Le Projet sera présenté aux poètes par deux membres de la famille Chavenet.


Le poète Clotaire Saint-Natus informera le public sur le prix littéraire 2011 de la ville de Jérémie. On assistera, entre temps, au 1er congrès des auteurs jérémiens et grand'Anselais.

Pour faire vibrer la lyre aux quatre vents, a précisé le docteur Jean Guy-Marie Louis, six ateliers d'écriture vont bourdonner d'activités intellectuelles : trois ateliers d'écriture poétique. Ces ateliers seront animés respectivement par Claude Pierre, Mérès Wèche et Christophe Philippe Charles : un atelier d'écriture romanesque animé par Kettly Mars; un atelier sur le théâtre animé par Daniel Marcelin et Syto Cavé; un atelier sur le langage clair animé par Eddy Cavé.

Une ruche de poètes va faire couler le miel de sa lyre dans la Grand'Anse au cours de ce premier festival où tous les mots qui sortiront de la bouche des mages prendront une résonance poétique : bonjour Jérémie. Nous venons tous comme des enfants vers toi ; berce-nous dans tes bras; chante-nous tout le saoul des chansons de Brierre.

 

Claude Bernard Sérant

serantclaudebernard@yahoo.fr

Rédigé par Parole en Archipel de Thélyson Orélien

Repost 0