Les morts ne sont pas morts - Birago Diop

Publié le 11 Janvier 2012

http://cache.20minutes.fr/img/photos/20mn/2011-01/2011-01-12/article_haiti.jpg

Nous dédions ce poème de Birago Diop pour saluer la mémoire de Schélomi Lacoste... 

Le poème tapé à la machine par Birago :

  
soufflestap.jpg

 

Extrait de "La Plume raboutée "

...j'étais adopté par ceux du village dès le premier jour où j'y montai. Notamment par M. Cassagne et son fils Charles, des « bourgeois » venus de Saint-Gaudens à 18 km pour fabriquer du beurre et élever des porcs. Charles, petit et sec, la tête de Voltaire vieilli sous son éternel béret basque, taquinait la muse et lisait beaucoup. Nous fûmes rapidement amis. Pour lui apprendre l'Afrique dont il était curieux d'une manière intelligente, je lui dédierai mes Souffles.

  

Birago Diop est né en 1906 à Dakar au Sénégal. Il exerce le métier de vétérinaire et occupe également un poste d’ambassadeur à Tunis. Il a écrit les Contes d’Amadou Koumba. La plupart des poèmes contenus dans le recueil Leurres et lueurs ont été inspiré par des contes africains.

Rédigé par Parole en Archipel de Thélyson Orélien

Repost 0