Oh Africa !

Publié le 11 Juin 2010

 

 

La terre sera le rendez-vous des allumettes dans ce mondial qui sera chaire. Un voyage auquel les occidentaux ne se sont pas encore habitués, une coupe du monde au continent africain est si pleine de symboles que la presse et les philosophes négligent ce qui peut être l’article des valeurs du siècle, du succès du vingtième siècle en terme de relations mondiales anti-discriminations et tolérance de la révolte.


Aime Césaire aurait écrit qu’enfin ils valorisent notre peau. L’étranger sera ébloui devant ces pas de danses inventés par un temps qu’ils ne connaissent pas, la télévision qui utilise le continent africain comme dernier recours relaya en premier plan des activités sorcières, vaudouesques pour qu’enfin Afrique veuille dire monde.


Les portes sont ouvertes pour un nouveau siècle plus haut que les montagnes comme dit K’naan. L’Afrique du sud sera l’espace où les valeurs unificatrices d’un peuple noir seront prouvées. Qui puis-est, malgré quelques défauts remarqués par rapport à l’accueil aux handicapés, il sera le temps de montrer que ce continent à face d’homme peut vouloir dire olympique.


Il ne reste que les joueurs de la terre d’accueil qui doivent démontrer que leur patrie n’a rien de satanique, et qu’elle va au-delà des préjugés débiles des autres. Une Afrique championne ferait monter des larmes nubiles, une utopie accessible pour ceux  qui croient en la magie des cuisses d’une négresse.

Il faut rentrer avec responsabilité de l’argent pour que notre rang avec la FIFA augmente et que le lettrisme d’Akon atteigne le succès déjà accompli de certains grands joueurs.
 
 
Fabian Charles
Port-au-Prince, Haïti

Rédigé par Parole en Archipel

Repost 0